Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
  • Tout ce qui nous arrive de l’extérieur préexiste en réalité sur un plan supérieur ; la Géomancie astrologique est une autre manière de puiser à la source en soi, où tout effet retrouve ultimement sa cause, dans l’invisible.
  • S’instruire en cette science de l’esprit, c’est prétendre au don si particulier de prophétiser l’avenir, et découvrir ce qui est caché, à la condition de faire sienne la loi de l’unité divine, d’où toutes choses sont émanées, et qui les gouverne toutes.
  • Nous plaidons la reconnaissance d’un principe universel, niché au plus profond de l’âme humaine, telle une lumière indifférenciée, où toutes choses se trouvent présentes de toute éternité, et une résurgence au réel de l’instinct spirituel.
  • Ce n’est pas l’esprit qui perçoit, mais bien l’âme ; or si le mental se trouve brouillé par des sentiments de haine, de cupidité ou de vengeance, la vision portée sur l’inconnu le sera tout autant. De la qualité de la perception dépend la qualité de la prédiction.
  • La véritable connaissance ne peut s’acquérir que dans le don intégral de soi, de tout son être ; seuls ceux ayant su verser corps et âme dans la recherche de la vérité seront illuminés par la grâce divine, qui mène au ciel de la contemplation, et à l’appréhension directe.
  • Les mystères ne devraient jamais être divulgués au non-initié, dont l’ignorance le préserve sûrement d’un éblouissement fatal ; l’Homme sage érige un royaume intérieur, et chasse de sa constitution tout ce qui entrave encore la pénétration des lumières célestes.
error: Attention : Le contenu de ce site est protégé.