Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
  • La volonté, la loyauté, la persuasion, la générosité, l’être chaleureux, le sens de l’image, l’ambition, le goût du pouvoir, l’esprit conquérant, pédagogue, l’endurance, la royauté, la fierté, la bienveillance sympathique, l’enthousiasme, l’impétuosité, le charisme, les sorties spectaculaires, la magnanimité, le centre de l’attention, le souverain, le tempérament charmant, la noblesse, le rayonnement, l’amour de soi, la confiance en soi, le commandement, le cœur, la dignité, le règne, le chef, le jeu, le devant de la scène, l’ego, l’extraversion, les personnalités affectueuses, flamboyantes et agréables, le luxe. L’être talentueux, l’idéaliste, qui rassemble autour de lui, crée l’unité, le sens de l’honneur et de la responsabilité, la franchise, les valeurs, l’affirmation de soi, la capacité à diriger et à s’orienter, à décider, le somptueux, l’intégrité, le haut standing, la créativité. Le besoin de briller, d’être le premier, d’être admiré et adulé, l’amour du Beau, de la grandeur, de la qualité supérieure, la suprématie, l’empire de la raison, le rejet de la bassesse et de la médiocrité en tout, le succès, le prestige, l’autorité, la prise de conscience de sa propre puissance, l’autonomie, le sens du sacrifice, l’élégance, la fascination, l’influence, le pouvoir, l’apparence et l’apparat, la confiance, la joie de vivre, la plénitude, la lumière, la gloire, la courtoisie, la chevalerie, l’amour idéal, la vocation, la fidélité, l’hospitalité.
  • Les problèmes de respect des autres, d’orgueil, et de difficulté face à l’échec ou à l’erreur, le comportement dominateur, théâtral, excessif, autoritaire, l’individualisme sans frein, la difficulté à renoncer, l’incapacité à faire profil bas, les rapports de force, la tyrannie, la susceptibilité, la difficulté à se remettre en question, l’arrogance, la prétention, la condescendance, le despote mégalomane, l’exubérance, le mépris, la grandiloquence, la pompe, le sentiment d’avoir toujours raison, envers et contre tous, le snobisme, le besoin obsessionnel de tout contrôler, l’exploitation des faiblesses d’autrui pour arriver à ses fins, l’autocratie, l’inflexibilité, la flagornerie, la sensibilité à la flatterie, la dilapidation, la peur de ne pas être aimé, le besoin viscéral d’être admiré, la vanité, le manque d’estime de soi, le dogmatisme, la hantise d’être rejeté, la difficulté à admettre ses propres erreurs.
error: Attention : Le contenu de ce site est protégé.