Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
  • La pondération, le sérieux, la détermination, la structuration, la résistance, la responsabilité, le concret, l’ambition, l’ascension, la réflexion, la solitude, la consolidation, l’extinction du désir terrestre en soi, la maîtrise et le contrôle de soi, la désincarnation, la délivrance dans la vie spirituelle, l’ermite, le vieux sage en soi, l’autorité, la discipline, la préservation, le sens du devoir, la cohérence, la circonspection, les stratégies à long terme, le goût du contrôle, la structure, la rationalité, l’hiver, le squelette, la vieillesse, le temps, la lucidité ascétique, l’initiation, l’humilité, l’ordre, la méthode, l’agriculture, la persévérance, le labeur, la réalisation, la fonction paternelle, l’honnêteté. Le détachement, la rétractation, l’intériorisation, le dépouillement, la pénétration, la sobriété, le silence, la prudence, la méfiance, l’isolement, l’introversion, le retrait, la patience, la maîtrise d’une sagesse ou d’une connaissance, l’autodiscipline, la force, l’opiniâtreté à suivre sa voie, le sens du destin, le statut, la capacité à aller au bout des choses, à mener des projets longs et difficiles vers le succès, l’intériorité, le renoncement et le détachement du monde, le travail de longue haleine, la stabilité, la caste, l’exactitude, les personnes âgées, les montagnes, les hauteurs. L’affirmation de soi dans le renoncement, la focalisation sur l’essentiel et le rejet du futile, la maturité, la réflexion, l’introspection, les engagements sur le long terme, la maîtrise de son évolution, la tradition, la domination des pulsions, l’économie de l’inutile, des sentiments et des postures chimériques, l’art de se recentrer sur ce qui compte et de compter son temps, l’intégration dans le groupe social, la nécessité de dominer ses instincts pour se délivrer des contraintes et retrouver son pouvoir d’action, l’obstination farouche, la fermeté de caractère, la détermination contre vents et marées à poursuivre le but que l’on s’est fixé, la résolution, l’impartialité, le goût de l’effort, de la domination et des positions éminentes.
  • La froideur, la lourdeur, la mélancolie, la distance, la rigidité, la lenteur, l’inflexibilité, l’exigence excessive, le moralisme, l’égoïsme, l’avarice et la mesquinerie, le manque d’ouverture, le rejet des mondanités, la difficulté à se relier, l’autoritarisme, les boucs émissaires, le pessimisme, le conservatisme, l’opposition farouche au changement, la passivité, la convention, l’étroitesse d’esprit, le cœur de pierre, le manque de spontanéité et de joie, le tempérament solitaire et isolé, la difficulté à exprimer chaleur et affection, le tout matériel, le jugement sévère, la critique intransigeante, le sentiment de suffisance, le besoin de réussir à tout prix et de prouver sa valeur, le goût exacerbé de la domination à outrance, les cadres de pensée rigides, l’imposition de règles à soi-même et aux autres, la surabondance de normes et de lois, la parcimonie, la solitude, la pauvreté, la culpabilité, la dépression, l’inhibition, le manque d’émotivité, la sécheresse, le flegmatisme, la sévérité, la rancune, le conformisme, le manque de ressort et d’entrain.

Ajouter un commentaire

error: Attention : Le contenu de ce site est protégé.
Secured By miniOrange