Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
  • La sensibilité, le romantisme, la réceptivité, l’attachement au passé, aux racines, au foyer et à la famille, l’imagination, l’émotivité, l’adaptation, l’être sur la défensive, la vulnérabilité, la discrétion, les soins, la compassion, la gentillesse, le désir d’appartenance à un clan ou à la société, la recherche d’approbation, l’intuition, l’aptitude à ressentir les besoins des autres, l’attention à leur bien-être et l’instinct de protection, la maternité, l’enfant intérieur, la tendresse, l’imaginaire, le monde de l’enfance, le monde intérieur, la connexion avec ses propres émotions et ses ressentis, la mère protectrice, le réconfort. L’espace clos et protégé, le mouvement centripète, l’intériorité, la fécondité, l’hérédité, les sentiments, le rêve, la persévérance, la clairvoyance, l’intimité, le souvenir, la matrice, la mer, la popularité, la foule, la multitude, l’occultisme. L’engendrement, la gestation physique, l’instinct familial, l’influence de l’hérédité, les traditions et les coutumes du passé, la caste sociale, le complexe maternel, la rêverie, le psychisme, l’inconscient, le retrait du monde, les forces souterraines, le patrimoine, la mère, l’épouse, la femme, la patrie, le besoin de solitude, la régénération, la pudeur, le besoin d’être protégé, la sédentarité, le calme, le recueillement, le silence intérieur, le monde des rêves, les atmosphères magiques, le goût des voyages, le souvenir, les ambiances chaleureuses, la sécurité rassurante du « Home, Sweet Home »,
  • La tendance aux secrets, le manque de combativité, le lunatisme, le trop-plein émotionnel ou de sensibilité, la dépendance, la fuite du réel, la passivité, l’indolence, la carapace qui protège, mais renferme sur soi, les changements d’humeur, la mythomanie, l’être craintif, furtif, effacé, farouche, la difficulté à faire face aux dures réalités du quotidien, l’hypersensibilité, les petits arrangements avec la vérité, la marginalité, la susceptibilité, le manque d’assurance, la nostalgie, le tempérament volatile, l’apitoiement sur soi-même, l’angoisse existentielle, la sentimentalité, la difficulté à tourner la page et à faire table rase du passé, l’aversion au changement, la carapace émotionnelle, la schizophrénie, la difficulté à aller à l’essentiel, l’irrationnel et la recherche effrénée de sécurité, la prépondérance du passé, la peur maladive d’être abusé, le ressentiment, le retrait devant l’adversité, le repli en en soi, la régression, la recherche d’une matrice protectrice, la jalousie et la possessivité, le caprice et l’inconstance.
error: Attention : Le contenu de ce site est protégé.