Skip to content Skip to sidebar Skip to footer
  • La Claire, le juge suprême, le Subjudex, le juge auxiliaire, la maison Dieu, la Providence, le Réconciliateur, le destin, le fatum.
  • La sentence éclairera sur le degré de satisfaction que le Questionneur (en maison I, point de départ du thème) sera en droit d’espérer du développement de l’affaire mise en cause, et renseignera sur l’aboutissement du décret prononcé par le juge (maison XV).
  • Si la figure de la sentence est bonne, annonçant une issue heureuse, et se trouve également représentée dans le thème, des bienfaits providentiels pourront être espérés dans le domaine indiqué par la maison réceptrice. Le contraire s’appliquant en cas de figure mauvaise.
  • La sentence oraculaire, la résultante pratique. La réponse à la question initiale.
  • La manifestation concrète, la matérialisation de la question.
  • La résolution possible ou souhaitable.
  • L’évolution, le sort, l’issue, le résultat du résultat.
  • La réponse ultime, la satisfaction finale, le jugement de Dieu.
  • Renseigne sur le résultat final, entendre à plus long terme, de l’affaire.
  • Informe sur l’influence de l’environnement en rapport avec le domaine de la question posée à l’oracle ; (atmosphère de la question, ambiance, milieu.)
  • Annonce par sa figure en occupation la grâce ou le châtiment ultime de la justice oraculaire.
  • Précise et complète la réponse du Juge, dont elle se veut le messager et le porte-parole.
  • Indique l’attitude à adopter par le Questionneur pour une situation donnée.

Abonnez-vous gratuitement à ma Newsletter sur la Géomancie & la Divination

Mystik Voyance© 2020 – Mentions légales

 

error: Attention : Le contenu de ce site est protégé.