Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Cet article a comme objet de proposer un usage du thème géomantique, non plus seulement comme d’un calligramme passif à seule fin de divination, mais également comme d’un émetteur actif capable d’agir à distance sur le Consultant,  à partir des domaines existentiels qui le composent.

La Géomancie Active repose ainsi sur un principe de condensation des énergies vibratoires bénéfiques émises par le mandala géomantique, spécialement activé et par des techniques que nous développerons ensemble, pour atteindre un but particulier de rééquilibrage, de renforcement ou de compensation d’un domaine particulier ; (santé, protection, famille, amour, bien-être, etc.).

Dans cette perspective, le travail du géomancien ne se limite-t-il plus à une simple manœuvre d’élucidation des forces agissantes susceptibles d’animer les intentions et les actes du Consultant, et promet de surcroît, par la maîtrise de cette énergie émissive, de diffuser sur lui et à distance, une sommes d’effets bénéfiques susceptibles de modifier son propre champ magnétique et vibratoire.

Tout thème de géomancie ainsi pensé, élaboré, et judicieusement activé pour en augmenter encore le rayonnement, se révèle susceptible de produire une action à distance sur n’importe lequel parmi les douze domaines du sensitif, et selon les cas : équilibrante, énergétique, purificatrice, stabilisante, libératrice, etc., dans le meilleur intérêt du Consultant, par effet de syntonisation, de résonance et d’harmonique.

Il s’agit d’un champ d’expérimentation complètement nouveau et tout à fait passionnant, qui tient à la disposition du géomancien un formidable outil de soin et d’aide à la personne, dépassant le cadre traditionnel de l’écoute et du conseil. Dans cette vision de la consultation, l’acte de guider ne constitue plus la seule finalité, mais ouvre sur une toute autre dimension fondée sur un principe d’accompagnement et de dynamisation de la personne à distance, selon ses propres attentes.

La Géomancie active se distingue de la divination classique en ce sens qu’elle ne se contente pas de révéler les influences secrètes agissant sur le Consultant – action passive et réceptive – mais tire également profit de la puissance des ondes de formes pour rétablir les harmonies rompues – action active et émettrice – à partir d’un seul et même support que nous avons déjà abordé, la Rosace Géomantique.

Certaines formes et certains nombres en effet émettent des radiations, et parviennent selon les combinaisons opérées, à modifier dans une mesure raisonnable et réaliste, la part de chances favorables jusque-là à l’état de potentiels latents dans la vie du Consultant. Cela revient, pour le dire encore autrement, à relier l’individu à des courants de force profitables à ses aspirations du moment, sans rien lui retirer de sa part de responsabilité dans l’atteinte de buts qu’il se sera lui-même fixés.

Or cette capacité à rectifier la tournure des événements personnels sera, vous l’avez déjà compris, assujettie à deux restrictions majeures et incontournables :

  1. Le géomancien-radiesthésiste ne pourra décemment agir que sur des objectifs et des perspectives réalisables, et appartenant au domaine du possible.
  2. Le géomancien-radiesthésiste veillera à préserver le libre-arbitre du Consultant, lequel demeurera ultimement le seul détenteur et l’unique vecteur de son progrès personnel.

Maniée avec l’intelligence du cœur et correctement activée, la Rosace Géomantique représentera dès lors une aide efficace pour infléchir, valoriser ou inhiber une somme d’influences susceptibles de peser sur un sujet, et dont le Thème de Géomancie constitue de miroir (psychique de la personne). Il sera dès lors permis d’envisager une correction existentielle des domaines en souffrance ou à l’état de carence, à condition de toujours s’en tenir à des fins réalistes et plausibles.

La Rosace Géomantique activée doit donc être conçue comme un diagramme de compensation globale, permettant le rééquilibrage d’un Thème jusque-là passif, en vue de l’amélioration d’une situation ou d’un objectif donné, et pour une période déterminée. En redisant bien qu’il incombera au Consultant de fournir tous les efforts raisonnables et appropriés pour favoriser l’atteinte de ses objectifs, soigneusement définis et délimités au préalable et en concertation.

Dans cette perspective, la capacité du praticien à corriger les influences qui pèsent sur le Consultant, sera en grande partie conditionnée par la bonne volonté de ce dernier, et son engagement actif à initier dans sa vie les changements attendus. Il n’est pas question ici de magie, ni de sorcellerie, mais bien de projection d’influences bénéfiques, accélératrices et facilitatrices, en aucun cas déterminantes et prépondérantes sur les choix du Consultant.

Par objectif nous entendons les espoirs réels et fondés de ce dernier, dans la limite de ce que le destin lui permet, et de ses possibilités réelles dans la situation. Soyez très vigilants en outre à ne pas chercher à influencer, même inconsciemment par votre gestuelle, les choix du Consultant lors de la définition de son objectif. Il s’agit d’une démarche strictement personnelle, qu’il convient d’accompagner en silence et sans rien manifester, le plus important étant que celui-ci soit intimement convaincu de la validité de son objectif.

Or donc lorsque l’on souhaitera agir sur une réalité existentielle, il conviendra d’exercer une action positive sur une Maison particulière du Thème afin de favoriser ou de provoquer sur celle-ci de fastes répercussions. Dès lors qu’il les aura induites en son esprit connaissant, l’opérateur parviendra à générer dans l’espace les effets escomptés qui se déplaceront cette fois-ci de la dimension symbolique, au domaine physique.

Voici à l’attention de l’initié en Géomancie, un protocole simplifié d’activation du Thème, pour favoriser l’accomplissement d’un souhait, infléchir le cours d’un événement, ou provoquer un changement salutaire dans l’existence. Le principe consiste à transmuter un schéma passif et récepteur des influences telluriques (Gaïa), en un graphique actif (irradiant), et une forme spatiale (un pantacle) à haut potentiel de concentration et d’amplification des ondes naturelles de la Terre.

Vous pourrez monter le Thème de Géomancie selon la méthode de votre préférence, et reporter simplement les Figures obtenues dans le graphique de radionique en vue de son activation ; ou bien procéder à la génération des idéogrammes directement sur la planche d’émission.

  1. Disposez face à vous la planche d’émission (la rosace géomantique) sans orientation particulière pour l’instant. Veillez à travailler sur un plan de travail de préférence sombre, bien net, et à bonne distance de toute source de perturbation électromagnétique.
  2. Placez au centre du Thème un témoin naturel ou artificiel le plus proche et évocateur possible du sujet ou de l’entité à atteindre ; (photographie au naturel avec inscription éventuelles des données d’identification au verso de la main du sujet lui-même, si possible).
  3. Déposez au-dessus du témoin du sujet une petite fiche de papier bristol sur laquelle vous aurez noté un but particulier à l’encre de chine (le programme). Le programme doit être rédigé de manière positive, affirmative, constructive, évolutive et projective, en sorte d’exprimer très nettement le résultat escompté.
  4. Coiffez le tout à l’aide d’une pyramide de cristal (le générateur) selon un axe Nord-Sud en plaçant la Maison I du Sujet en direction du Nord magnétique ou de forme. Une des faces de la pyramide doit donc se retrouver face à la Maison I, le tout aligné sur l’axe du Nord Magnétique. (La pyramide de cristal a comme fonction d’amplifier la diffusion des effluves bénéfiques à la faveur du sujet récepteur, une fois orientée sur le courant magnétique porteur des activités d’émissions de formes.)
  5. Recherchez au pendule le Thème idéal et artificiel supposé manifester un état de parfait équilibre des forces en présence autour du Consultant, et le contexte le plus propice à l’accomplissement de sa demande.
  6. Pour cela évaluer les Maisons favorables, neutres et défavorables  : le mouvement du pendule indique la valeur positive, négative ou neutre des Maisons, et les nécessités de rééquilibrage énergétique éventuelles. Mieux vaudra donc procéder avec méthode, en sachant bien qu’en tout thème on n’excédera pas trois corrections, toute tentative au-delà de ce raisonnable étant vouée à l’échec de par le climat objectivement et massivement hostile au désir du Consultant. A nouveau, veillez toujours à procéder au respect du principe constant de réalité :
    1. Rotation dans le sens des aiguilles d’une montre : Maison favorable – aucune action n’est à entreprendre dans ce domaine.
    2. Rotation dans le sens inverse des aiguilles d’une montre : Maison défavorable – une action corrective est à considérer afin de restaurer l’accord du domaine avec les désirs du Consultant.
    3. Oscillation et absence de giration : Maison neutre – il n’est pas utile d’intervenir dans ce domaine sans impact direct ou implication forte sur les attentes profondes du Consultant.
  7. En cas de Maison ostensiblement manifestée par le pendule comme étant défavorable à l’intention du Consultant, entendre en état de dysharmonie vibratoire, recherchez à l’aide du pendule la figure (parmi celles au centre de la rosace) en capacité de produire ses effets bénéfiques sur le domaine affecté.
  8. Apposez sous la forme de vignettes ou de cartes les figures identifiées et dans leur forme active (écriture yin-yang) sur les Maisons problématiques par recouvrement de celles en occupation.
  9. Activez le Thème grâce à un mouvement circulaire positif du pendule (sens horaire) autodéclenché, tout en visualisant le programme avec un maximum de précision et d’intensité, et jusqu’à cessation définitive des rotations ; (entendre le retour à l’immobilité totale du pendule). Adoptez la convention mentale : « Que cet émetteur agisse comme il faudra, quand il le faudra, et le temps qu’il faudra pour atteindre son but. » Dynamisez le Thème régulièrement (chaque jour) par des girations involontaires et positives du pendule.
  10. Désactiver le Thème une fois le but atteint en lui retirant simplement son orientation ; incinérer les témoins et reprogrammer le cristal.

Retenez bien ces quelques consignes d’usage constant pour terminer :

  1. Mentionnez toujours par écrit le désir profond du sujet, suffisamment profond pour nécessiter une émission prolongée, et en faveur duquel on aura érigé et activé le Thème de Géomancie.
  2. Par la rectification des influences initiales du Thème en influences idéales, nous ne prétendons pas modifier les premières, mais les comportements du sujet en face d’elles, comme si il réagissait aux secondes.
  3. Dit autrement, les influences extérieures restent les mêmes, mais le sujet va y réagir différemment, comme si elles étaient devenues idéales. De par son attention portée au Thème auquel il pensera souvent, et qu’il visualisera régulièrement, il se produira un phénomène d’imprégnation positive et de programmation de son subconscient, auquel il finira par imposer son désir et son programme d’activité.
  4. Les forces dont il a été question tout au long de cet article ne sont pas activées par notre volonté : c’est nous qui sommes « agis » par elles, et ce sont elles qui décident de nous accorder, ou non, leurs bonnes grâces.
  5. En cas de montage plus complexe impliquant le concours d’agents à rayonnements multiples, veillez à bien activer toutes les zones du Thème et de valider la justesse de la composition. Pour ce faire, promenez votre pendule sur chacun des éléments qui la compose, et assurez-vous que tous participent harmonieusement au sens et à l’énergie de l’ensemble, toujours en fonction de la réponse obtenue à l’aide de votre pendule.

Abonnez-vous gratuitement à ma Newsletter sur la Géomancie & la Divination

Mystik Voyance© 2020 – Mentions légales

 

error: Attention : Le contenu de ce site est protégé.