Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Vous commencerez tout d’abord par identifier dans la table des correspondances présentée ci-desous, à quel signe appartient la figure de la sentence, tout juste découverte.

Vous inscrirez ensuite ce signe sur la pointe de la maison I, et poursuivrez en apposant la série complète des douze symboles du zodiaque, dans l’ordre naturel des maisons et des signes.

Voici à l’adresse de nos lecteurs les moins familiers avec l’Astrologie, et à titre de b.a.-ba, la liste ordonnée des signes zodiacaux : Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons.

Il est toutefois un mystère supplémentaire que je me dois enfin de vous révéler, car sans cela votre instruction serait incomplète au sujet du zodiaque.

Comme il ne vous aura point échappé, quatre figures ont été omises lors de la mise en correspondance avec les signes. Or toutes les fois où vous obtiendrez lesdites figures, il vous appartiendra d’opérer comme suit :

  • Fortuna Minor (Feu) : Considérer la figure trouvée en maison I Cardinale de Feu, et son signe zodiacal en correspondance.
  • Caput Draconis (Air) : Considérer la figure trouvée en maison VII Cardinale d’Air, et son signe zodiacal en correspondance.
  • Populus (Eau) : Considérer la figure trouvée en maison IV Cardinale d’Eau, et son signe zodiacal en correspondance.
  • Cauda Draconis (Terre) : Considérer la figure trouvée en maison X Cardinale de Terre, et son signe zodiacal en correspondance.
  • Si à présent la figure en occupation dans l’un des quatre angles (les quatre piliers de l’existence terrestre) reproduit à l’identique celles-ci que nous venons d’énumérer, il conviendra de porter votre attention sur la figure qui lui succédera immédiatement, dans l’ordre de numérotation des maisons, et jusqu’à en trouver une qui soit différente.

Ainsi, si vous obteniez Populus en sentence pour un tirage donné, et qu’en maison IV se trouvait la figure Caput Draconis, il importerait d’observer tour à tour les figures en maisons suivantes, jusqu’à en trouver une qui soit distincte des quatre précédentes, et d’en déduire par là même le signe qui initialise le thème, entendre l’ascendant.

Notez dans notre thème d’exemple que Puer en sentence, en correspondance avec le signe du Bélier, lui fait occuper la cuspide de la maison I, et détermine le placement des signes subséquents.

error: Attention : Le contenu de ce site est protégé.