Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Il peut sembler de prime abord mystérieux au lecteur peu familier de la discipline, combien sont infimes les instructions de travail en Géomancie astrologique, tandis que ses déploiements paraissent immenses, et pour ainsi dire presque illimités. C’est que part belle y est accordée à l’intuition, sans rien qui puisse venir l’entraver. Si bien qu’une poignée de règles suffisent à engendrer une infinité de développements théoriques, dans la plus parfaite ignorance de ses mécanismes à l’œuvre, mêlés de mystère et d’étrangeté, retentissements lointains du dessein divin.

Le géomancien est le souffle, l’âme et l’esprit du thème, qui lui prête vie le temps d’une lecture, puis le brûle pour en éteindre le sang, à tout jamais. Le thème est une carte symbolique, propre à lever momentanément la cécité de l’esprit, et prêter corps à l’inspiration divine.

Le thème privé de la lumière de l’âme n’est qu’absence et inertie – or si la Géomancie se confond avec la vie, dont elle mime les moindres méandres, et jusqu’aux plus infimes rouages, seulement peut-elle refléter, et jamais resplendir, l’éclat de la majesté divine ; ne briller que par saillies, et coups d’éclat inspirés.

Mais poursuivons notre découverte du thème, et tentons à présent d’approfondir ce que l’on sait déjà, par la grâce de nos figures en leurs demeures célestes. Sachez donc que celle en maison de la question, vous dévoilera les influences et les répercussions qui pèsent sur le domaine existentiel interrogé, au moment précis de l’érection du thème. La figure de la part de fortune, pointera quant à elle du doigt un événement, un fait marquant, un aspect saillant, un facteur de chance, ou une opportunité, toujours en rapport avec la question posée. La part de fortune (Pars Fortunæ) désignera toujours une maison de plus grande influence sur l’ensemble du thème, un élément essentiel en rapport avec l’affaire interrogée, et synthétisera au même titre que le Juge la réponse de l’oracle à la question posée. Enfin, la figure du point de l’intention vous révélera les desseins réels ou feints du Questionneur en face de sa question, et la source véritable de ses préoccupations, parfois ignorées de lui-même, à des degrés divers de conscience. Le point actif vous instruira par surcroît des efforts et des énergies à mobiliser dans l’atteinte du résultat escompté, de même que les facteurs de force et de réussite à prendre en compte suivant cette même finalité.

En maison VII, vous découvrirez tout ce qui joue en contre, et s’oppose au Questionneur ; (le point du déclin, l’alter ego, la dualité) : ce qui objecte et rétorque, en substance comme en acte, et interfère avec l’objet même de la question posée (ennuis, obstacles, problèmes), les forces contradictoires et d’opposition, tout ce qui entrave et retient.

En maison IV, vous évaluerez l’issue et le mystère de toute chose, entendre le terme de l’affaire objet de la consultation ; (le point de chute, le résultat, la conséquence, les répercussions.)

Vous pourrez d’une pareille manière tenter d’évaluer la valeur des espoirs placés en tout projet, et dont vous souhaiteriez connaître les chances de succès, par l’observation de la maison XI, dite aussi des espérances.

Enfin, en maison X, vous découvrirez tout ce qui est enclin à favoriser la prise de hauteur face à la question, et le dépassement de la dualité ; (le point d’apogée, de culmination) ; entendez ici l’enjeu, la voie à suivre, le conseil « d’En-Haut », le lien, l’influence, l’intervention (l’élément, l’événement) en pour ou en contre, les forces en présence et qui pèsent sur la situation, l’attitude juste à adopter dans la circonstance (discussion, solution, résolution), la clé d’évolution personnelle, et le potentiel encore à l’état latent, au moment de la consultation.

Il est évidence, sans toutefois que cela justifie de s’étendre plus sur le sujet, combien il importe de toujours compléter cette manière d’approche, par l’observation additionnelle des maisons restantes au cœur du thème, à commencer par celles les plus directement reliées à l’objet même des attentes du Questionneur, et l’ayant amené à vous consulter. Vous vous y prendrez de la manière dont nous parlerons bientôt, toujours en appréciant le thème comme un tout, indistinct dans ses parties, et en lequel tout se trouve relié à tout le reste, selon un schéma de parfaite identité réciproque, et relative.

Ajouter un commentaire

error: Attention : Le contenu de ce site est protégé.
Secured By miniOrange